Sammy Badibanga au parlement européen: le mal en RD Congo, c'est la crise de légitimité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sammy Badibanga au parlement européen: le mal en RD Congo, c'est la crise de légitimité

Message par Mathilde le Dim Fév 23 2014, 03:49

Sammy Badibanga au parlement européen: le mal en RD Congo, c'est la crise de légitimité




Sammy Badibanga, président du groupe parlementaire congolais UDPS et alliés a donné une conférence le jeudi 20 février 2014 dans la salle 3G3 du Bâtiment Spinelli au parlement européen: " RD Congo, quel avenir?"

C'était sur invitation du député socio démocrate allemand Norbert Neuser, sous la modération de l'ancien député européen Ecolo , Frank Schwalba-Hoth.
Dans son mot d'accueil, l'eurodéputé Norbert Neuser a signalé que la RD Congo se préparait à vivre bientôt plusieurs élections. C'était un moment de souci et d'espoirs. De soucis quand on se réfère à ce qu'avaient été les élections de 2006, et pire, celles de 2011. D'espoir parce qu'avec l'évolution à l'est de la RD Congo, grâce notamment à la pression internationale, on peut rêver que les minerais naguère pillés pour alimenter la guerre, pourraient servir au développement et au bien-être de la population.
Quant aux élections, il a souligné que celles-ci doivent être libres, équitables et transparentes.
Pour l'eurodéputé, les élections n'ont pas pour but de gratifier les dirigeants, mais de donner au peuple l'occasion de se choisir ses élus. Les élections sont une sorte de thermomètre pour mesurer le pouls du peuple, afin de transformer ses aspirations en programme politique à mettre en application.
Les gouvernants ne doivent pas intimider la population ni lui faire peur lors des scrutins.
Quant à monsieur Sammy Badibanga, il a introduit sa communication en disant qu'il était un militant du progrès social, du dialogue entre compatriotes.
il a alors peint la situation actuelle du pays. Une situation caractérisée par deux crises: l'une interne, l'autre externe.
La crise externe, c'est l'agression du pays par ses voisins, qui profitent de la faiblesse passagère de la RD Congo.
La crise interne, c'est le manque de légitimité des institutions, surtout après le hold-up électoral de novembre 2011, mettant le pays en situation de dualité au sommet de l'État.
Et dans tout cela, c'est la population qui trinque avec des salaires impayés, un panier de la ménagère inaccessible, un chômage endémique qui frôle les 95%.
avatar
Mathilde

Messages : 772
Date d'inscription : 20/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum